Ecosystème intestinal

1 04, 2020

Les deux miracles coréens 

Par |2020-06-08T14:40:27+02:001 04 2020|Articles, Coronavirus, Ecosystème intestinal, Les solutions en immunomodulation, Microbiote|0 commentaire

Si vous suivez l’actualité sur le Covid-19, vous avez du remarqué que le taux de mortalité en Corée du sud est le plus bas de tous les pays infectés. Il est d’environ 1,5 % alors qu’il s’élève à 8% en Italie. La longévité en Corée du sud sera bientôt la plus élevé de la planète. Je me suis demandée si la cuisine coréenne avait un lien avec ces deux miracles coréens.

15 01, 2020

Six étapes pour réparer le syndrome de l’intestin poreux

Par |2020-06-08T14:04:27+02:0015 01 2020|Articles, Ecosystème intestinal, Les solutions en immunomodulation|0 commentaire

Le syndrome de l’intestin poreux est un syndrome reconnu depuis peu de temps par la communauté scientifique. Il n’est pas encore reconnu par la majorité du corps médical et pourtant il serait lié à de nombreux symptômes et de nombreuses maladies. Il pourrait être lié à de nombreuses pathologies humaines, notamment les maladie inflammatoires de l'intestin (MII), le syndrome du côlon irritable (IBS), les maladies alcooliques du foie (stéatose et cirrhose), le NASH (foie gras non lié à l’alcool), le diabète de type 1 et de type 2, certaines arthrites, la dépression, la migraine, l’autisme, etc. Dans cet article, je vous décris qu’est-ce que le syndrome de l’intestin poreux et ce que vous pouvez faire pour l’éviter.

10 01, 2020

Et si votre migraine était liée à vos intestins ?

Par |2020-06-08T14:12:35+02:0010 01 2020|Articles, Ecosystème intestinal, Microbiote|0 commentaire

La migraine est une céphalée commune  avec une prévalence de 13% chez les  hommes et de 33% chez les femmes.  C’est une maladie très invalidante avec des coûts personnels et sociaux élevés. La migraine a été classée comme le facteur contribuant le plus au handicap chez les moins de 50 ans dans le monde. La migraine peut être considérée comme un trouble inflammatoire neurogène complexe dont la physiopathologie n’est pas encore totalement comprise. Et si vos intestins avaient un lien avec votre migraine ?